Fragiles

Installation Sculptures-Photos sur soie

juillet/août 2009 - Espace St Louis-Bar-le-Duc(55)

Les œuvres en trois dimensions de Fanny Alloing nous montrent non des moulages réalisés sur des empreintes de corps mais ces empreintes elles-mêmes, présentées comme des sculptures. C’est comme si les corps des danseurs qui ont servi de modèles avaient sécrété un double de leur enveloppe corporelle, exsudé leur propre peau, produit une mue où se brouillent les notions d’envers et d’endroit, de singulier et d’universel, d’humanité et d’animalité.
L’être du modèle, capturé par l’opération de moulage, hante encore ces enveloppes vides. Présences d’une absence, ces mues ont un caractère sacré.
Les matériaux utilisés, bandes plâtrées, soie, papier, résine confèrent aux sculptures une translucidité qui se retrouve dans les soies imprimées avec lesquelles elles dialoguent. L’artiste, qui assume la totale responsabilité de leur installation, nous laisse entrevoir que les frontières de l’œuvre dépassent l’objet pour inclure l’espace d’exposition.
Les matériaux donnent aussi aux œuvres une fragilité qui renvoie à notre propre fragilité en tant qu’êtres vivants mais paradoxalement ils leur confèrent la permanence du mouvement qui en fait des armures contre l’œuvre du temps.
A nous de les entendre…

Philippe LERAT, Commissaire de l’exposition.